La France a accepté 250 réfugiés des navires humanitaires cet été


Mardi 28 Août 2018 - 11:04
Reuters


Paris - Emmanuel Macron a salué lundi l’accueil en France de 250 réfugiés des bateaux humanitaires lors de la crise déclenchée cet été par la fermeture des ports italiens et assuré de l’action de Paris dans la mise en place d’un système pérenne de solidarité européenne.


“Ce qui arrive en Italie nous l’avons produit politiquement, par notre absence de solidarité européenne”, a déclaré le chef de l’Etat devant les ambassadeurs réunis à l’Elysée, avant d’assurer que la France avait pris sa part des rescapés.

“La France, et je m’en félicite, fait partie des pays qui durant la crise politique de cet été a accueilli le plus de réfugiés, 250 (...) sur la base des cinq missions de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra).”

Depuis juin, 80 réfugiés de l’Aquarius ont été identifiés par l’Ofpra à Valence, 50 passagers du Lifeline à Malte, 50 rescapés des navires italien Monte Sperone et britannique Protector à Pozzallo (Sicile), une vingtaine de passagers de l’Open Arms à Algésiras (Espagne) et enfin 60 réfugiés issus de la dernière mission de secours de l’Aquarius à Malte, soit un total de plus de 250 personnes, a confirmé le directeur général de l’Office, Pascal Brice.

Près de 190 d’entre eux sont arrivés sur le sol français.

“La France, avec ses partenaires constructifs et la Commission européenne doit contribuer à mettre en place un dispositif pérenne respectueux des principes humanitaires et du droit, solidaire et efficace”, a poursuivi lundi Emmanuel Macron.

Deux pistes de coopération ont été lancées lors du conseil européen du 29 juin, des “plateformes de débarquement” hors d’Europe et des “centres contrôlés” d’accueil de migrants en Europe, autant de dispositifs salués par l’Ofpra.

Pour Pascal Brice, les missions françaises au sein de collaborations européennes lancées au cas par cas pour prendre en charge les rescapés ont démontré que de tels centres sont possibles. “Ce qui est maintenant devant nous, c’est la systématisation.”


           

Nouveau commentaire :

Actus | Magazine | Divertissement



newsletter



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss