Le Figaro présente ses excuses après une brève sexiste


Mardi 20 Octobre 2015 - 14:11
AFP


Le quotidien Le Figaro a présenté ses excuses lundi après avoir publié une brève sexiste sur une femme chargée de protéger François Hollande lors de son prochain voyage en Grèce.


Le quotidien décrivait lundi matin la lieutenant de police grecque chargée de "protéger" le président de la république le 23 octobre prochain comme "plutôt très jolie, grande, blonde, et parlant français", dans ses pages "Le Figaro et vous".

Selon cette brève, intitulée "François Hollande sous bonne surveillance à Athènes", la presse grecque "considère qu'il s'agit d'un petit geste d'Alexis Tsipras pour remercier François Hollande de son amitié envers la Grèce", affirmait Le Figaro.

Aucun grand journal grec n'évoquait cette information lundi, mais certains sites d'actualité people publiaient des photos de la jeune femme.

Lundi matin, plusieurs observateurs ont dénoncé cette brève sur les réseaux sociaux. "Cher , peux-tu éviter de nous les faire partager tes remarques sexistes ? ", a lancé sur son compte Twitter Caroline de Haas, la présidente d'Osez le féminisme et ancienne conseillère de Najat Vallaud-Belkacem au ministère des Droits des Femmes.

"Tout y est. Le +plutôt jolie+ et le +protéger+ entre guillemets", souligne l'essayiste Caroline Fourest dans un tweet. "Bornes du sexisme crapoteux franchies", notait l'ex-ministre Cécile Duflot.

Le journal a réagi en début d'après-midi. "Après la publication d'une brève maladroite et inopportune, Le Figaro présente ses excuses" à la policière citée "et à ses lecteurs", a écrit le quotidien sur son compte Twitter.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss