Le budget de la BBC amputé de 16% sur six ans


Mercredi 20 Octobre 2010 - 16:34
AFP


Londres - Le budget annuel de la BBC va être amputé de "l'équivalent de 16%" sur six ans dans le cadre de coupes budgétaires sans précédent annoncées mercredi par le ministre britannique des Finances, George Osborne.


Le budget de la BBC amputé de 16% sur six ans
La BBC se voit privée de 340 millions de livres (384 millions d'euros ou 536 millions de dollars) par an sur une période de six ans.

Elle va ainsi devoir financer le World Service radiophonique en plus de 30 langues, jusqu'à présent assumé par le ministère des Affaires étrangères, ainsi que BBC Monitor - un service d'écoute des médias du monde entier - et une partie de la télévision en gallois S4C.

La redevance télévisuelle, véritable manne de 3,7 milliards d'euros, "sera gelée dans les six années à venir" à 145,5 livres (166 euros ou 229 dollars) par foyer, a annoncé M. Osborne à la Chambre des Communes.

Au total, les efforts imposés à la BBC vont se traduire par une "économie équivalente à 16% de son budget" sur six ans, a-t-il précisé.

"La BBC a aussi accepté de réduire ses dépenses liées à son offre internet et à ne pas empiéter davantage le marché local des médias afin de protéger" les médias locaux, a-t-il encore dit.

Les syndicats ont réagi en accusant la direction de la BBC de ne pas avoir défendu leur maison et en affirmant que ces coupes allaient se traduire par des suppressions d'emplois.

"On dirait que la BBC fait le sale boulot du gouvernement. Ils (la direction de la BBC) ont jeté l'éponge. Maintenant ils vont devoir justifier des suppressions d'emplois", a déclaré Gerry Morrissey, secrétaire général du syndicat Bectu des employés de la télévision, du cinéma et du théâtre.

La chaîne S4C a par ailleurs annoncé mercredi qu'elle allait engager une procédure judiciaire contre le projet gouvernemental.

Les coupes dans le budget de la BBC s'inscrivent dans le cadre d'un plan d'austérité annoncé mercredi par le gouvernement du conservateur David Cameron, qui vise à réduire les dépenses publiques de 83 milliards de livres (95 milliards d'euros ou 130 milliards de dollars) d'ici 2015.

L'ensemble de ces coupes, combinées à 30 milliards de livres de hausses d'impôts (34 milliards d'euros ou 47 milliards de dollars), doivent permettre d'éliminer la quasi-totalité du déficit public du Royaume-Uni, le ramenant de 10,1% cette année à 1,1% du PIB en 2015.


           

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement