Levée de l'état d'urgence en Turquie, deux ans après le putsch manqué


Jeudi 19 Juillet 2018 - 11:03
Reuters


Ankara - Les autorités turques ont levé jeudi l’état d’urgence après deux ans de ce régime d’exception instauré après la tentative de putsch manqué en juillet 2016.


Ce coup d’état manqué a conduit à une large vague de répression dans le pays. Plus de 150.000 militaires, policiers, magistrats, enseignants et fonctionnaires ont été soit limogés soit emprisonnés au cours des deux dernières années.

Ankara accuse le prédicateur en exil Fethullah Gülen d’être l’instigateur de la tentative de putsch.

Lors de l’élection présidentielle anticipée qui s’est déroulée en juin, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait indiqué qu’il envisageait de ne pas prolonger l’état d’urgence s’il était réélu.

L’état d’urgence, prolongé sept fois depuis juillet 2016, permettait au président Erdogan et au gouvernement de se passer du parlement pour adopter de nouvelles lois et il impliquait aussi la possibilité de suspendre les droits et les libertés.

Selon l’opposition, les changements seront minimes avec la fin de l’état d’urgence.

“Le gouvernement essaye de dissimuler les nouvelles lois avec la fin de l’état d’urgence, ce qui se passe réellement, c’est que cet état d’urgence sera en fait permanent”, a déclaré Ayhan Bilgen, porte-parole du parti pro-kurde HDP.

Les nouvelles lois antiterroristes seront discutées au Parlement ce jeudi.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss