Liban: Aoun accuse l'Arabie de retenir aussi la famille Hariri


Mercredi 15 Novembre 2017 - 11:12
Reuters


Beyrouth - Le président libanais Michel Aoun a déclaré mercredi que l‘Arabie saoudite retenait sur son sol, non seulement son Premier ministre démissionnaire Saad Hariri, mais également la famille de celui-ci.


Saad Hariri a annoncé sa démission surprise le 4 novembre alors qu‘il se trouvait à Ryad, la capitale saoudienne, disant craindre pour sa vie et accusant l‘Iran et le Hezbollah libanais de semer la discorde dans le monde arabe.

“Nous n‘avons pas auparavant demandé leur retour, mais, nous avons pu confirmer que (sa famille) est également retenue et que les membres de la famille sont fouillés quand ils entrent dans la maison ou quand ils la quittent”, déclare Michel Aoun dans un communiqué.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss