Maroc: le directeur d'un journal condamné à un an de prison ferme


Jeudi 9 Juin 2011 - 16:07
AFP


Casablanca - Le directeur du journal arabophone Al Massae, Rachid Niny, a été condamné jeudi à un an de prison ferme et 100 euros d'amende par un tribunal de Casablanca, dans un procès où il est poursuivi notamment pour "désinformation", a constaté un journaliste de l'AFP.


Rachid Niny
Rachid Niny
M. Niny, maintenu en détention depuis 43 jours, est poursuivi après avoir écrit plusieurs articles dans lesquels il critiquait la Direction de la surveillance du territoire (DST, les renseignements marocains) et appellait à ce qu'elle soit contrô lée notamment par le Parlement.

"Nous rejetons ce verdict qui est une atteinte à la liberté d'expression. Nous regrettons que la justice ait écarté l'application du code de la presse à la faveur du code pénal", a déclaré à l'AFP Khalid Séfiani, l'un des avocats de M. Niny.

"Nous allons faire appel de cette décision de justice", a-t-il ajouté.

Le tribunal n'a pas retenu une partie du réquisitoire du Parquet, qui avait demandé que Rachid Niny soit interdit d'exercer le journalisme.

Après le prononcé du verdict, plusieurs avocats et partisans de M. Niny ont dénoncé la décision du juge.

Le tribunal de première instance de Casablanca avait plusieurs fois refusé la libération provisoire du directeur d'Al Massae, un des plus importants tirages de la presse marocaine.

M. Niny est notamment accusé d'avoir "méprisé des décisions de justice" et dénoncé des "crimes qui n'ont pas eu lieu", selon l'accusation.

L'organisation de défense de la presse Reporters sans frontières a également condamné le placement en garde à vue de M. Nini et demandé sa "libération immédiate".

Des journalistes d'Al Massae, cités par Reporters sans frontière, affirment que Rachid Nini a dénoncé la "corruption" et "mis en cause Ali Fouad el Himma", un proche du roi et "publié des informations" sur un responsable de la Sécurité.

Le quotidien Al Massae publie 113.400 exemplaires par jour, selon l'Organisme de justification de la diffusion (OJD, Maroc).


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss