Mohamed Boudra élu Président du Conseil Politique de la Commission Méditerranée de CGLU


Vendredi 5 Avril 2013 - 14:50
MAP - Amal TAZI


Marseille - Le Marocain Mohamed Boudra a été élu Président du Conseil Politique de la Commission Méditerranée de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), à l’issue du 3-ème Forum des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée, qui a clô turé ses travaux jeudi à Marseille (Sud de la France).


Mohamed Boudra
Mohamed Boudra
Boudra, actuellement président du Conseil Régional Taza-Al Hoceima-Taounate, s’est félicité, dans une déclaration à la MAP, de son élection à la tête de cette instance nouvellement créée pour "impulser la construction de l’espace méditerranéen".

CGLU est une organisation mondiale qui regroupe les collectivités territoriales et leurs réseaux et porte leur voix auprès des organisations internationales et des Nations Unies.

Il considère qu’une initiative comme le Conseil Politique de la Commission Méditerranée de CGLU, appelée désormais à préparer le Congrès mondial du CGLU prévue le 4 octobre prochain à Rabat, est "essentielle pour maintenir un dialogue ouvert et permanent entre les villes et les régions du bassin méditerranéen. C’est le lieu où nous pouvons exprimer nos idées pour le futur", a-t-il dit.

M. Boudra prô ne une action focalisée sur "la décentralisation", car "il n’y a pas de démocratie sans régionalisation. Il faut reconnaître qu’il y a des régions avec des spécificités culturelles, linguistiques", au même titre de l’impératif de trouver "des solutions économiques contre l’exclusion sociale, le chô mage et la précarité".

A cet égard, il perçoit son élection comme "une reconnaissance" de tous les pouvoirs locaux régionaux des Etats méditerranéens à "l’effort qu’entreprend le Maroc depuis une décennie avec des réformes touchant à divers domaines, code de la famille, régionalisation, diversité culturelle amazighe etc.)".

Il a mis en avant, dans ce contexte, les apports de la nouvelle constitution de 2011, dont les articles "répondent aux aspirations du peuple marocain".

"Je pense qu’aussi bien au nord qu’au sud, les Etats reconnaissent cette intelligence marocaine, du peuple marocain et de son Roi, qui a su être l’exception", dans un contexte de Printemps arabe, a-t-il relevé.

Par ailleurs, M. Boudra s’est félicité de la participation "exemplaire" du Maroc au 3-ème Forum des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée, où ont été représentées "presque toutes les régions" du Royaume, y compris les communes rurales.

De son cô té, le président de la Région Provence-Alpes-Cô te d’Azur, Michel Vauzelle, a mis en avant l’importance de ce Forum qui "doit être celui de la relance d’une Méditerranée de projets portés au plus près des besoins des populations, tels que les élus locaux et régionaux l’ont exprimé avec beaucoup de vérité, de militantisme et d’engagement, lors de ces deux journées ".

"En dotant la Commission Méditerranée de CGLU d’un Conseil Politique, nous, élus locaux et régionaux, allons affiner ensemble notre volonté de faire face aux défis auxquels sont confrontés nos pays, nos territoires, nos villes et trouver ensemble les voies d’une démocratie partagée à laquelle aspirent nos citoyens", a-t-il souligné.

Près de 400 élus et techniciens en provenance de 24 pays du bassin méditerranéen ont pris part à ce forum qui a permis, après deux jours d’échanges "intenses et constructifs", de formaliser la déclaration politique des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée.

Les participants souhaitent que la révision des Objectifs du Millénaire pour le Développement et la construction des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2015 soient l’occasion d’établir "une déclinaison spécifique pour la Méditerranée avec des moyens à la hauteur des enjeux sociaux, économiques et environnementaux".

Pour ce faire, ils appellent à "une plus grande convergence des politiques mises en place par les principaux bailleurs en Méditerranée".

Les messages de cette déclaration, portés par Mohamed Boudra en tant que Président du Conseil Politique de la Commission Méditerranée de CGLU, ont pour but d’interpeller les Chefs d’Etats et de gouvernements, l’ensemble des bailleurs internationaux, les parlementaires et la société civile dans sa diversité.

Les élus locaux et régionaux de la Méditerranée réaffirment, à travers ce document, leur volonté de contribuer à la création d’un espace de paix, de solidarité et de projets concrétisés pour leurs citoyens.

Le 3ème Forum des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée a été organisé par la Commission Méditerranée de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), la Région Provence-Alpes-Cô te d’Azur, la Ville de Marseille, les réseaux membres de la Commission Méditerranée avec le soutien du Ministère français des affaires étrangères à la Villa Méditerranée à Marseille.

Il coïncide avec le 2-ème Forum de la Fondation Anna Lindh ouvert jeudi sous le signe "Citoyens pour la Méditerranée" et le premier sommet des présidents des parlements de l’Union pour la Méditerranée (UpM) (6-7 avril), une initiative "inédite" offrant ainsi l’opportunité de favoriser l’échange entre la société civile, les élus locaux et les parlementaires, pour une vision commune de la Méditerranée.

CGLU est une organisation mondiale qui regroupe les collectivités territoriales et leurs réseaux et porte leur voix auprès des organisations internationales et des Nations Unies.

Elle a pour objectifs la reconnaissance du rô le des collectivités territoriales dans le système international et la mobilisation de l’action locale en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies. Elle encourage la paix par la diplomatie locale et régionale et l’innovation au sein de la gouvernance territoriale.

Au sein de Cités et Gouvernements Locaux Unis, la Commission interrégionale Méditerranée est au carrefour de trois sections régionales : Europe, Afrique et Moyen-Orient/Asie de l’Ouest, "une plate-forme de concertation et d’échanges commune à l’ensemble des collectivités locales et régionales des pays méditerranéens ainsi qu’à leurs réseaux et/ou associations".


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss