Moussem culturel d'Assilah: Le Maroc et le Sénégal, un modèle d'intégration et de métissage


Samedi 30 Juin 2018 - 12:09
MAP


Assilah - Le Maroc et le Sénégal forment un modèle d'intégration et de métissage, avec la force des liens qui les unissent, a souligné, vendredi soir à Assilah, le secrétaire général de la Fondation Forum d'Assilah, Mohammed Benaissa.


"Tout comme nous avons célébré en 1987 le millénaire des relations maroco-sénégalaises, nous estimons aujourd'hui qu'il nous incombe de rendre hommage au Sénégal, frère de notre pays, et à ce qu'il symbolise. C'est une extension de notre profondeur humaine, spirituelle et culturelle, avant l'économique", a affirmé M. Benaissa, qui s'exprimait lors de la cérémonie d'ouverture de la 40-ème édition du Moussem culturel international d'Assilah, notant que le Maroc et le Sénégal forment un modèle d'intégration et de métissage, avec la force des liens qui les unissent.

Dans ce cadre, il a assuré que la venue du Président de la République du Sénégal, Macky Sall, à Assilah est un signe de la profondeur des liens et des relations séculaires de coopération, de solidarité et de fraternité unissant le Maroc et le Sénégal, faisant observer que ce Moussem est désormais placé à l'avant-garde des événements culturels et créatifs dans les régions les plus importantes du monde.

"A cet égard, comme nous sommes en pleine célébration du quarantième anniversaire du Moussem, il est indispensable d'évoquer les pionniers africains qui nous ont ouvert la route, qui nous ont éclairci les visions et qui ont impulsé le désir en nous pour aménager cet espace et s'y référer pour pouvoir contribuer à la promotion et l'enrichissement de ce qui est connu dans les forums intellectuels comme dialogue des cultures et des civilisations", a précisé M. Benaissa, ajoutant qu'à Assilah, l'expression "Afrique subsaharienne" a été exclue.

Et de rappeler que le défunt président, le poète Léopold Sédar Senghor, a accompagné le Forum dans ce processus, avec un groupe d'intellectuels, d'artistes, d'écrivains, d'hommes d'Etat, de politiciens, de spécialistes du développement et de médias de toute l'Afrique, afin que nous, en tant qu'Africains, disons que nous avons réussi à briser "le pseudo mur du Grand Sahara".

"Nous avons beaucoup parlé, débattu et échangé dans cette ville, depuis le temps de Senghor, en tant qu'Africains, sans Nord ou Sud, ni Est ou Ouest", a-t-il dit, relevant que ce qui renforce l'optimisme quant à l'avenir est que "cette vision soit incarnée aujourd'hui, avec une tenace et un grand espoir dans la mobilisation du continent africain, par SM le Roi Mohammed VI".

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition, dont l'Afrique est l'invitée d'honneur, propose divers événements culturels et artistiques, notamment des séminaires, des ateliers, des spectacles de musique, des défilés de mode, ainsi que des expositions.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Magazine | Divertissement



newsletter



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss