"Nass el Ghiwane", le livre où Omar Sayed raconte l'histoire des "Rolling Stones de l'Afrique", présenté à Rabat


Mercredi 2 Octobre 2019 - 08:27
MAP


​Rabat - "Nass El Ghiwane", le livre où Omar Sayed, l'un des membres fondateurs du groupe musical légendaire, retrace l'histoire des "Rolling Stones de l'Afrique", a été présenté, mardi soir à la Librairie chinoise "Les étoiles" à Rabat. Dans cet ouvrage, paru aux éditions Senso Unico et éditions du Sirocco, Omar Sayed rend hommage à ses anciens "complices" de Nass El Ghiwane, avec qui il a formé durant 20 années, le noyau dur de ce groupe entré dans l'histoire musicale universelle par le coeur des Marocains, lit-on dans l'introduction du livre intitulée "Kouna Khamsa", allusion faite à Boujemaâ H'gour, dit Boujmiî, Larbi Batma, Omar Sayed, Allal Yaâla et Paco (Abderrahmane Kirrouche).


Dans la préface de ce livre, le réalisateur américain Martin Scorsese indique que la musique du groupe mythique marocain "m'ouvrait un univers entier", relevant que Nass El Ghiwane possédait cette sorte de lien direct avec son public qu'on percevait lors de certains concerts en Occident, mais il y a quelque chose de plus profond".

Découvrant le groupe à travers le documentaire du metteur en scène marocain Ahmed El Maanouni "Transes", le réalisateur new-yorkais écrit : "Au fil des ans, j'ai appris à connaître et à aimer le Maroc, je me suis plongé dans la musique soul des Nass El Ghiwane". Présentant cet ouvrage de 384 pages, Omar Sayed a relevé qu'il s'agit d'une initiative visant à garder la mémoire d'un groupe authentique qui a vu le jour dans le quartier populaire de Hay Mohammadi. Il s'agit aussi, selon l'artiste, d'un hommage à une des coordinatrices éditoriales, Llena Marchesani, qui, "après avoir découvert Nass el Ghiwane, éberluée, ébahie en compagnie de son amie et collègue Karine Joseph, décident de contacter Omar Sayed afin de garder la mémoire d'un pari de 5 jeunes engagés, au début des années soixante, dans le quartier Hay El Mohammadi de Casablanca".

Omar Sayed a également indiqué avoir dédié ce livre à la mémoire de sa fille Siham, décédée à l'âge de 30 ans.

Le récit d'Omar Sayed, accompagné de témoignages originaux, de textes de chansons et d'exposés, met en lumière ce qui a contribué à faire de Nass El Ghiwane une formation culte. Le son réinventé et les subtiles paroles poétiques du groupe ont traversé les générations et les frontières. Quarante ans sont ainsi retracés dans cet ouvrage pour aider à comprendre ce véritable phénomène musical et social, légué aux musiciens du Maroc d'aujourd'hui, indique-t-on sur la couverture du livre.

Cet ouvrage de référence richement illustré de photos souvent inédites se veut un hommage à cet groupe mythique et signe à jamais la place de Nass El Ghiwane dans l'histoire universelle de la musique populaire, ajoute-t-on.

La continuité de Nass El Ghiwane est désormais assurée par les frères de Larbi, Rachid puis Hamid Batma. Ils sont depuis venus raviver le groupe et lui donner le regain de souffle nécessaire et légitimité par leur filiation comme par leur talent artistique, pour que l'épopée continue, jusqu'à aujourd'hui, indique-t-on dans l'introduction.


           

Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement