Pollution : Renault va rappeler 15.000 véhicules diesel


Mardi 19 Janvier 2016 - 08:40
Le Figaro



Le constructeur automobile Renault, épinglé pour un dépassement des normes antipollution, va rappeler 15.000 véhicules avant leur mise en vente. L'objectif est de les «vérifier et les régler correctement pour que le système de filtration fonctionne» dans toutes les conditions de températures, a annoncé la ministre de l'Écologie ce matin au micro de RTL.
La marque au losange, a été auditionnée lundi au ministère et a promis un «plan technique» pour rapprocher des normes d'homologation les émissions polluantes de ses voitures en conditions réelles. Ségolène Royal avait ordonné des tests sur des véhicules de plusieurs marques après la révélation du scandale Volkswagen  qui avait équipé 11 millions de moteurs diesel d'un logiciel capable de fausser les résultats des contrôles antipollution.

Deux nouveaux véhicules épinglés

Ces tests ont relevé un dépassement de normes pour le CO2 et les oxydes d'azote (NOx), mais pas de logiciel de fraude, a souligné le gouvernement. «Il y a d'autres marques qui dépassent les normes. Les dirigeants de ces entreprises ont accepté de s'expliquer devant la commission»», a dit la ministre, sans cependant les citer. Selon Les Échos, deux nouveaux véhicules diesel seraient mis en cause par la commission technique indépendante. Après le Captur, un nouveau modèle Renault serait concerné: l'Espace 5, mais aussi un modèle Opel, le Zafira.
Chez Renault, le rappel des véhicules a commencé en novembre, a de son côté détaillé Gaspard Gascon Abellan, directeur de l'ingénierie du groupe à l'AFP. «On a découvert (en juillet) qu'il y avait une erreur de paramétrage (...) L'erreur a été corrigée début septembre et les véhicules sont en cours de rappel», a-t-il déclaré. Il a précisé que ce défaut ne concernait que la version 110 CV diesel du crossover urbain commercialisé en France et en Europe. Selon les calculs du groupe, le volume des véhicules potentiellement concernés pourrait atteindre environ 700.000 unités. «Les propriétaires des voitures déjà commercialisés pourront demander à partir de juillet si une opération d'amélioration gratuite de leur véhicule est nécessaire», a ajouté le directeur déléguée de la marque.
Les «nouvelles voitures doivent être aux normes», a insisté Ségolène Royal, selon laquelle «les choses peuvent être faites rapidement car pour régler correctement un moteur il faut une demi-journée». Renault présentera le 30 mars prochain des mesures pour améliorer le système de dépollution de ses derniers moteurs diesel, a précisé la marque. Ce matin, la ministre s'est cependant voulue rassurante. Elle a réaffirmé sa détermination à «protéger les Français contre la pollution de l'air». «C'est dans l'intérêt même de l'industrie automobile» de garantir les droits des consommateurs et de lutter contre la pollution de l'air. Mais elle a aussi tenu à saluer «le souci de transparence de ce constructeur» français, appelant les consommateurs à «continuer d'acheter des voitures Renault».


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod


IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss