Président mauritanien: Pas d’amendement constitutionnel pour un 3eme mandat


Jeudi 30 Août 2018 - 11:13
AA


Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a réaffirmé qu’il n’avait pas l’intention d’amender la constitution afin de briguer un troisième mandat.


"J'ai beaucoup parlé de la question du troisième mandat (présidentiel). Je n’amenderai pas la constitution en vue d’un troisième mandat, je l'ai confirmé à plusieurs reprises", a déclaré Ould Abdel Aziz lors d'une conférence de presse à Nouakchott jeudi.

Le président mauritanien s’est déclaré opposé à tout amendement à la Constitution, à moins qu'ils ne soient vraiment nécessaires.

"Mais nous n'abandonnerons pas le peuple mauritanien. Je suis un citoyen mauritanien et j'ai le sens du patriotisme et de la responsabilité, que je sois président, ancien président ou simple citoyen", a-t-il ajouté.

Samedi dernier, le Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU, la plus importante coalition de l'opposition) a accusé Abdel Aziz d’envisager de rester au pouvoir pour un troisième mandat.

Lors de la conférence de presse, Ould Abdel Aziz a défendu sa tournée effectuées dans toutes les provinces du pays, la semaine dernière afin d’appeler à soutenir le parti de l'Union pour la République (UPR) aux élections législatives et municipales de samedi.

Il a déclaré qu'il avait le droit de rallier le soutien à son parti afin qu'il puisse obtenir une majorité parlementaire pour que les plans et projets de développement du gouvernement ne soient pas entravés par le parlement.

Les partis d'opposition ont vivement critiqué la tournée d'Ould Abdel Aziz dans les provinces du pays, l'accusant d'utiliser les fonds publics et le prestige de l'État pour rallier le soutien à son parti et influencer la volonté des électeurs.

Des élections législatives, municipales et régionales se tiendront samedi prochain en Mauritanie, avec la participation de 98 des 102 partis politiques que compte le pays.

Les électeurs sont appelés à voter pour élire 157 députés du Parlement, et les maires de 2019 municipalités, ainsi que les membres de 13 conseils régionaux.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Magazine | Divertissement



newsletter



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss