Six arrestations dans l'enquête sur la tuerie de Magnanville


Lundi 9 Avril 2018 - 13:09
Reuters


Paris - Trois hommes et trois femmes ont été interpellés lundi et placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat d’un couple de policiers le 13 juin 2016 à Magnanville (Yvelines), a-t-on appris de source judiciaire.


La sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire a procédé à ces interpellations dans les Yvelines, sur commission rogatoire du juge d’instruction chargé de l’information judiciaire ouverte à la suite de ces assassinats.

“Les investigations visent à préciser le rôle qu’ils ont respectivement pu jouer dans la commission des faits”, ajoute-t-on de même source.

Le groupe Etat islamique (EI) avait revendiqué l’assassinat des policiers Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider.

Trois hommes ont été mis en examen à ce jour dans ce dossier, dont deux pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, Charaf-Din Aberouz et Saad Rajraji.

Le troisième, Mohamed Lamine Aberouz, est le frère du premier. Il a été mis en examen en décembre 2017 pour complicité d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste, participation à une association de malfaiteurs terroriste et complicité de séquestration d’un mineur de moins de 15 ans.

Son profil génétique a été mis en évidence sur l’ordinateur portable des victimes utilisé par l’assassin présumé, Larossi Abballa, pour revendiquer ce double assassinat.

L’enfant de trois ans de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider avait été retrouvé indemne à l’issue de l’assaut du Raid lors duquel Larossi Abballa a été abattu.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss