Sondage: 66% des Israéliens pour la démission de Netanyahu s'il est reconnu coupable


Lundi 7 Août 2017 - 11:26
AA


Jérusalem - Environ deux tiers des Israéliens estiment que le Premier ministre Benyamin Netanyahu devrait démissionner de son poste «s'il est reconnu coupable de corruption».


C’est le résultat d’un sondage d'opinion publié par la dixième chaine israélienne dimanche soir, qui a été mené auprès de 751 personnes, dont 151 de la minorité arabe.

Les résultats de l'enquête ont émergé peu après que la police israélienne ait informé le tribunal de « Rishon Lezion » jeudi dernier, de soupçons de corruption contre Netanyahu, sans pour autant avoir émis un acte d'accusation à son encontre.

Selon le sondage mené par l’expert Ariel Ayalon, 21% des personnes sondées ont déclaré que Netanyahu devait rester au pouvoir, alors que 13% ne se sont pas prononcées.

Concernant la meilleure personne pour succéder Netanyahu en cas de sa démission, l’enquête a fait état de deux favoris : l'ancien chef du « Likoud » Gideon Sa'ar, avec 23% des avis exprimés, suivi par l’actuel ministre de l'Éducation et chef du Foyer juif (droite) Naftali Bennett avec un taux de 11%.

Cependant, selon le sondage, 23% de l'échantillon interrogé a soutenu qu'il n'y avait pas de personne appropriée pour le poste, et 20% ont déclaré « ne pas savoir ».

Les sondeurs ont par ailleurs envisagé la possibilité de la chute du gouvernement et enquêté sur les intentions de vote en cas d'élections anticipées (bien avant la fin de la législature en 2019). Selon le sondage le parti Likoud (droite) que dirige Netanyahu et qui dispose de 30 sièges à la Knesset est toujours en tête, en dépit de la perte de 3 sièges.

Quant au parti Camp sioniste (opposition) dirigé par Avi Gabbay, il lui a été attribué 22 sièges, soit deux sièges en moins que ceux dont il dispose actuellement au Parlement.

La liste arabe commune, qui est actuellement à 13 sièges, en a perdu deux. Le parti Koulanou (droite) dirigé par le ministre des Finances Moshe Kahlon, s’est vu privé de 3 de ses sièges actuels.

Le sondage a nettement favorisé le parti centriste Yesh Atid dirigé par l'ancien ministre des Finances Yair Lapid, en lui attribuant 7 nouveaux sièges (en plus de ses 11 sièges actuels),

L’enquête a également confirmé la primauté des partis de droite, tels que le Foyer juif, Yahadut Hatorah et Israel Beytenou,

La Knesset (Parlement) compte 120 députés, élus pour un mandat de 4 ans. Elle occupe un statut élevé en Israël, en raison de la nature du gouvernement basée sur le système parlementaire, qui permet une plus grande répartition du pouvoir.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss