Tir de missile balistique sur Riyad depuis le Yémen: Condamnation de Tunis


Mercredi 20 Décembre 2017 - 12:54
AA


La Tunisie a dénoncé fermement, mercredi, le tir de missile balistique Houthi, lancé mardi, depuis le territoire yéménite sur la capitale saoudienne, Riyad et ce pour la deuxième fois en l'espace de six semaines.


Le ministère tunisien des Affaires étrangères a condamné, mercredi, dans un communiqué cette attaque. "Nous condamnons cette attaque et sommes rassurés que le missile balistique a été intercepté par les systèmes de défense saoudiens sans qu’il ne fasse de victimes", indique le communiqué.

Le ministère a également réitéré "la solidarité de la Tunisie avec l'Arabie saoudite ainsi que son souci de la sécurité du Royaume et de la stabilité de la région du Golfe en général", précise le communiqué.

La Tunisie a, par ailleurs, souligné "qu'une attaque aussi grave entraverait les efforts déployés pour parvenir à une solution politique globale à la crise yéménite, qui pourrait préserver l'unité de ce pays frère, mettre fin aux souffrances de son peuple et contribuer à la sécurité, la paix et la stabilité dans la région".

La coalition arabe avait annoncé, mardi, avoir intercepté un missile balistique au sud de Riyad, le deuxième à cibler la capitale en l'espace de deux mois, a rapporté la chaîne saoudienne (Al-Ikhbariya, Officiel) indiquant qu’aucun dommage n’a été signalé.

Par ailleurs, la chaîne "Al-Massirah", porte-voix des Houthis, avait rapporté que "le département balistique du groupe a tiré un missile (Volcano-2) sur le palais Al-Yamamah, (siège de la Cour royale et du Bureau du roi saoudien Salman bin Abdel Aziz) à Riyad".

"La cible du missile balistique était une réunion élargie des dirigeants du régime saoudien au palais Al-Yamamah", a ajouté la chaîne tout en assurant que "le missile a atteint sa cible avec précision".

Depuis le 26 mars 2015, l’Arabie Saoudite conduit une coalition militaire arabe, soutenue par les forces gouvernementales yéménites contre les éléments armés Houthis, qui contrôlent plusieurs provinces dont la capitale Sanaa depuis le 21 septembre 2014. 


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss