Un Américain libéré par le régime syrien, avec l'aide de Moscou


Samedi 9 Avril 2016 - 09:53
AFP


Un photographe américain qui était détenu en Syrie a été libéré par le régime de Bachar al-Assad avec le concours de Moscou, a annoncé vendredi la diplomatie russe.


Kevin Dawes
Kevin Dawes
Le ministère américain des Affaires étrangères a de son côté remercié la Russie pour son aide dans la libération du ressortissant américain, qui avait été enlevé en 2012 après s'être introduit en Syrie par la frontière turque.

Kevin Dawes, un photographe indépendant de 33 ans originaire de Californie, a été transféré à Moscou pour y être remis aux autorités américaines, a expliqué la diplomatie russe dans un communiqué.

"Le 1er avril, Kevin Dawes a été transféré à Moscou dans un avion de transport militaire puis remis aux représentants de l'ambassade des Etats-Unis. Peu de temps après, il a quitté la Russie", note le ministère russe des Affaires étrangères.

Selon le ministère russe, qui dit espérer que Washington "appréciera le geste de Damas", Kevin Dawes avait été arrêté par les autorités syriennes pour "entrée illégale" en Syrie.

"Nous pouvons confirmer et saluons la nouvelle selon laquelle un citoyen américain a été libéré par les autorités syriennes", avait dit plus tôt le porte-parole du département d'Etat John Kirby dans un communiqué.

Kevin Dawes "a été libéré ces derniers jours", a expliqué Mark Toner, un autre porte-parole de la diplomatie américaine, lors du point de presse quotidien, ajoutant que Washington "apprécie" les efforts de la Russie dans ce dossier.

"Nous saluons le soutien de la Russie dès que nous en bénéficions, lorsqu'il s'agit d'obtenir la libération d'Américains qui sont détenus en Syrie", a-t-il poursuivi.

Le dossier de M. Dawes, dans le fichier des personnes disparues de la police fédérale américaine FBI, indique qu'il s'est rendu en Syrie en septembre 2012 depuis la Turquie.

Dans un portrait fouillé publié par le magazine GQ, Kevin Dawes est dépeint en homme qui a soif d'aventure, un "guérilléro du dimanche" et apparaît sur une photo portant un fusil.

Avant de disparaitre en Syrie, il avait pris les armes aux côtés d'une milice qui combattait à l'époque le régime de Mouammar Kadhafi en Libye, selon une interview qu'il avait donnée à la radio publique américaine NPR en 2011.

Sa libération est intervenue alors que Washington n'a pas de relations diplomatiques avec Damas, Bachar al-Assad n'étant plus légitime au pouvoir depuis le début en 2011 de la guerre civile qui ravage le pays, estiment les Etats-Unis.

Mark Toner a toutefois affirmé que des responsables américains étaient en contact avec leurs homologues syriens pour échanger des informations sur les Américains portés disparus.

Le gouvernement américain, a-t-il expliqué, s'est par ailleurs rapproché d'alliés de la Syrie pour s'assurer de la sécurité de ses ressortissants.

"Nous continuons à travailler par le biais des Tchèques sur le terrain pour obtenir des informations sur la localisation d'Austin Tice", un photojournaliste américain porté disparu en Syrie depuis août 2012, a ajouté M. Toner, remerciant la République tchèque dont l'ambassade dans le pays représente les intérêts des Américains.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss