Un blogueur condamné à huit mois de prison avec sursis


Mercredi 27 Juin 2012 - 15:27
AP


Alger - Le jeune blogueur algérien Tarek Memeri a été condamné mercredi à huit mois de prison avec sursis et 100.000 dinars d'amende par le tribunal de Sidi M'Hamed, a appris l'Associated Press auprès de la cour d'Alger.


Un blogueur condamné à huit mois de prison avec sursis
Pour avoir posté sur sur le site YouTube des vidéos appelant au boycott des élections législatives, au moment où la campagne électorale battait son plein, ce jeune blogueur résidant dans le quartier populaire de Belouizdad a été condamné pour "destruction de biens d'autrui, incendie de documents administratifs et incitation à l'attroupement et outrage à corps constitué".

Le 13 juin, le procureur avait requis trois mois de prison ferme à l'encontre de Tarek Memeri, qui avait été arrêté le 2 mai au lendemain de la diffusion de cette vidéo.

Il était présent mercredi à l'énoncé de la décision avec son père et sa mère. Ce jugement est intervenu au lendemain du procès intenté contre la journaliste du quotidien "Akher Saâ" (dernière heure), condamnée lundi par le tribunal correctionnel de Annaba (600km à l'est d'Alger) à deux mois de prison ferme et 20.000 dinars d'amende pour avoir rapporté les minutes du procès de l'ex-directeur de l'hô pital de Annaba.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss