Un tribunal militaire condamne 187 dissidents politiques à la prison à vie


Samedi 4 Juin 2016 - 09:55
AA


Un tribunal égyptien a condamné 187 dissidents politiques à la prison à vie sur diverses chefs d’accusation, dont la prise d’assaut d’un commissariat de police dans la province méridionale de Minya, en 2013, d’après une source judiciaire proche de l’affaire.


Un avocat des accusés, Khaled al-Komi, a déclaré, à l’Agence Anadolu (AA), qu’un tribunal militaire de la province d’Assiout, dans le sud de l’Egypte, a condamné, jeudi, 187 partisans de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi, à la prison à vie, soit en Egypte une peine maximum de 25 ans d'emprisonnement.

Les accusés ont été reconnus coupables d’être entrés par effraction dans des bâtiments gouvernementaux, dont un commissariat de police à Minya, à la suite de la violente répression, en août 2013, de deux sit-in organisés au Caire, durant lesquels des centaines de personnes ont été tuées par la police.

Des manifestations nationales avaient fait suite à la destitution par l’armée de Mohamed Morsi lors du coup d’Etat de juillet 2013.

«Les verdicts d’aujourd’hui sont préliminaires, les condamnations par les tribunaux militaires égyptiens sont généralement effectués en deux étapes» a expliqué al-Komi.

D’après l’avocat, le tribunal militaire d’Assiout a tenu un total de sept audiences au cours du procès, et durant lesquelles les accusés ont réfuté les accusations.

En mars 2015, le procureur général d’Egypte avait référé l’affaire au parquet militaire.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 10:12 Report du procès à Bruxelles de Salah Abdeslam

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss