Une catastrophe aérienne fait plus de 100 morts à Cuba


Samedi 19 Mai 2018 - 11:45
Reuters


La Havane - Plus de cent personnes ont péri dans le crash d’un Boeing 737 qui s’est écrasé vendredi peu après son décollage de La Havane à Cuba, ont rapporté des dirigeants et la télévision publique cubaine.


C’est l’accident aérien le plus meurtrier à Cuba depuis près de 30 ans et le crash d’un avion de ligne de fabrication soviétique Iliouchine-62M près de La Havane en 1989, qui avait fait 126 morts.

Le président cubain Miguel Diaz-Canel a indiqué que seules trois femmes, admises dans un état grave à l’hôpital Calixto Garcia de La Havane, avaient survécu à la catastrophe.

Un employé de l’hôpital a indiqué qu’une quatrième victime avait été admise mais qu’elle était décédée en raison d’importantes brûlures et contusions.

L’incendie, qui s’est déclaré après l’accident, a été éteint et les équipes de secours ont entamé leur travail d’identification des corps, a ajouté le chef de l’Etat.

L’avion, qui assurait une liaison intérieure vers Holguin, lieu touristique connu pour ses plages, transportait 105 passagers, dont cinq enfants, et neuf membres d’équipage.

Cinq passagers et membres d’équipage étaient de nationalité étrangère, ont rapporté les médias locaux.

Deux citoyens argentins et un nombre de citoyens mexicains qui n’a pas été précisé figurent parmi les victimes, ont annoncé les gouvernements argentin et mexicain.

DEUIL NATIONAL
Cuba a décrété un deuil national de deux jours, qui débutera samedi matin à 06h00 (10h00 GMT) et prendra fin dimanche à minuit.

Raul Castro a présenté ses condoléances aux familles des victimes alors qu’il se remet d’une intervention chirurgicale pour soigner une hernie, a rapporté la télévision publique cubaine, qui n’avait jamais évoqué auparavant la santé de l’ancien chef de l’Etat.

Castro, désormais à la tête du Parti communiste au pouvoir, “se tient informé de la situation et a donné les directives appropriées”, a annoncé Granma, le journal du parti.

L’appareil, qui avait été loué par la compagnie Cubana à une petite compagnie aérienne mexicaine, Damojh, “s’est écrasé entre la localité de Boyeros et le village de Santiago de La Vegas”, dans une région située à une vingtaine de kilomètres au sud de la capitale.

Le gouvernement mexicain a indiqué sur son site internet que l’avion, un Boeing 737-201, avait été construit en 1979 et était en service depuis 39 ans.

Le Mexique a annoncé qu’il enverrait samedi une équipe d’enquêteurs de la direction générale de l’aéronautique civile.

Dans la plupart des cas, les enquêtes portant sur les accidents de l’air durent plusieurs mois.

Jeudi, le premier vice-président cubain Salvador Valdés avait rencontré les dirigeants de Cubana pour discuter des plaintes exprimées par les usagers à propos de ses services, précise la presse officielle.

Cela concernait l’annulation de nombreuses liaisons intérieures cette année ainsi que des retards importants provoqués par des problèmes techniques sur la flotte.

La compagnie a récemment décidé de suspendre de vol ses six AN-158 de fabrication soviétique.

Le dernier accident aérien en date à Cuba s’était produit en 2017, rappelle le réseau de la sécurité aérienne. Il s’agissait d’un appareil militaire dont les huit personnes qui se trouvaient à son bord avaient péri.


           

Nouveau commentaire :


Lire encore sur Hdhod:
< >

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss