Une exposition photographique à la Grande Mosquée de Saint-Étienne met en lumière la présence chrétienne au Maroc


Lundi 23 Septembre 2019 - 12:53
MAP


Saint-Étienne (France) - Une exposition photographique mettant en lumière la présence chrétienne au Maroc a été inaugurée, dimanche à la Grande mosquée Mohammed VI de Saint-Étienne (GMSE), dans le cadre des activités marquant les 36èmes journées européennes du patrimoine.


Organisée en collaboration avec la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc et l'auteur-photographe Fabrice Ferrer, cette exposition, qui fait suite à celle tenue en 2017 sur la présence juive au Maroc, offre au visiteur, à travers 66 photographies anciennes et actuelles en noir et blanc et en couleurs, un aperçu sur la présence du christianisme en terres marocaines à travers le temps.

L'exposition comprend des photographies de cathédrales et d'églises dans des villes marocaines comme Rabat, Casablanca et Tanger, ainsi que d'écoles catholiques, outre des manuscrits datant du 20ème siècle.

A cette occasion, le Secrétaire général de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains, Mohamed Rifki a souligné que cette exposition est le témoignage de l'enrichissement culturel qui fait partie intégrante de l'identité nationale marocaine, notant que cette manifestation vient illustrer que les croyances peuvent être un vecteur de paix et de stabilité pour les pays.

Le Maroc s'érige en modèle dans ce sens et représente une véritable richesse historique, a-t-il dit, mettant en avant le rôle prépondérant joué par la Grande mosquée Mohammed VI en matière de renforcement du vivre ensemble en s'inspirant du modèle Maroc en matière de gestion du champ religieux.

De son côté, le Directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, Mohamed El Ferrane, a fait observer que le Maroc a toujours été un lieu de brassage des cultures et des civilisations et une terre d'ouverture et de dialogue entre les religions, notant que cette pluralité est garantie par un socle, représenté par l'institution de Imarat al Mouminine (la Commanderie des Croyants) qui garantit la liberté du culte et permet la cohésion et l'harmonie de la pluralité culturelle du Royaume.

Le Maroc incarne ainsi à travers son histoire un modèle civilisationnel singulier de coexistence, de tolérance et d'interaction entre les musulmans et les adeptes d'autres religions, a-t-il enchaîné. 

A son tour, le Président de l'Union des Mosquées de France, Mohammed Moussaoui, a relevé que l'Institution de la Commanderie des croyants a permis d'épargner le champs religieux sensible de tous les aléas politiques, précisant que cette institution millénaire a permis de garantir cette paix religieuse au Maroc. 

Le Secrétaire général de l'Enseignement catholique au Maroc (ECAM), Père Marc Boucrot, qui a pris part à cette manifestation en représentation du Cardinal Cristobal Lopez Romero, archevêque du Maroc, s'est attardé, pour sa part, sur le rôle important de l'éducation pour l'enracinement et la promotion des valeurs de tolérance et du respect de l'Autre, rappelant que toutes ces valeurs du dialogue et du vivre-ensemble ont été éminemment représentées par le Discours de SM le Roi Mohammed VI et celui du Pape François lors de la dernière visite de sa Sainteté au Maroc.

L'évêque de Saint-Étienne, Mgr Sylvain Bataille, a souligné que cette exposition donne à voir une page de cette grande histoire des relations entre musulmans et chrétiens plus que millénaire. 

Sur un autre volet, le Directeur des affaires culturelles à la GMSE, Youssef Afif, s'est arrêté sur le rôle de la culture en matière de renforcement de ces valeurs, faisant observer que la Direction de ce haut lieu de culte musulman, inscrit au patrimoine de la ville de Saint-Étienne, compte ériger prochainement un centre culturel jouxtant la mosquée.

A ce sujet, le maire de Saint-Étienne et président de Saint-Étienne Métropole, Gaël Perdriau, a assuré les autorités en charge de la gestion de la Grande Mosquée de la ville de son soutien pour concrétiser ce projet, d'autant plus que la culture et l'ouverture constituent un élément fondamental dans le rapprochement entre les communautés et contribuent à briser les préjugés et les stéréotypes.

Le vernissage de cette exposition a été marqué par la présence de nombreuses personnalités politiques et religieuses, dont le Recteur de la GMSE, Larbi Marchich, le Président de la Fondation pour l'édition du Saint Coran Hamid Hammani, le Conservateur de la bibliothèque de l'université Al Qarawiyine, Abdelfattah Bougchouf, le Rabin de Saint-Étienne El Harrar Michel, le préfet de la Loire Evence Richard, la représentante du président de la région Marie-Camille Rey, ainsi que de plusieurs membres de la communauté marocaine établie dans la région et des habitants de Saint-Étienne.


           

Lire encore sur Hdhod:
< >

Lundi 10 Février 2020 - 09:58 Palmarès de la 92è cérémonie des Oscars

Actus | Economie | Cultures | Médias | Magazine | Divertissement