Vinci: Plainte sur le travail forcé au Qatar classée sans suite


Mardi 6 Février 2018 - 13:02
Reuters


Paris - Vinci a annoncé mardi que le procureur de la République de Nanterre avait classé sans suite une plainte déposée il y a près deux ans par l‘association Sherpa contre le groupe, portant sur des accusations d‘esclavage au Qatar.


Dans sa plainte, Sherpa accusait Vinci de “travail forcé” et de “réduction en servitude” en raison des conditions de travail sur des chantiers du Mondial de football 2022 au Qatar.

“Le procureur de la République de Nanterre vient de décider de classer sans suite la plainte déposée le 23 mars 2015 par l‘association Sherpa contre Vinci portant sur ses activités au Qatar”, déclare le groupe de BTP dans un communiqué.

“Comme Vinci l‘a toujours indiqué, le groupe s‘attache non seulement à respecter le droit local du travail et les droits fondamentaux, mais aussi à faire progresser en permanence les conditions de travail et de vie de ses salariés, au Qatar comme partout dans le monde.”


           

Nouveau commentaire :

Actus | Magazine | Divertissement



newsletter



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss