Yémen: opération avec des forces américaines pour libérer un Américain retenu par Al-Qaïda


Samedi 6 Décembre 2014 - 09:52
AFP


Sanaa - Des forces yéménites et américaines ont mené samedi une nouvelle opération militaire conjointe pour tenter de libérer un Américain retenu par Al-Qaïda dans le sud-est du Yémen, a indiqué à l'AFP une source de sécurité.


Luke Somers
Luke Somers
Le sort de l'otage américain Luke Somers, un photojournaliste kidnappé il y a plus d'un an à Sanaa, restait pour le moment incertain. Le ministère yéménite de la Défense a affirmé sur son site internet qu'il était libéré, mais des médias américains ont indiqué qu'il était mort.

Dans une vidéo mise en ligne jeudi, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), basé au Yémen, a menacé de tuer Luke Somers dans les trois jours si les Etats-Unis ne répondaient pas aux exigences du groupe. Il ne détaillait pas ces revendications mais selon lui, Washington les "connaît".

Le ministère yéménite de la Défense a fait état d'"une opération d'envergure" samedi dans la province de Chabwa au cours de laquelle "dix membres d'Al-Qaïda ont été tués et un autre a été blessé".

Une autre source de sécurité a parlé d'une opération menée dans la région de Noussab, un des principaux fiefs des insurgés extrémistes au Yémen. "Plusieurs raids de drone ont visé des positions d'Al-Qaïda à Noussab", a déclaré cette source à l'AFP.

"Lors de ces raids, il y a eu un parachutage de soldats dont la nationalité n'a pu être établie (....), et des accrochages armés ont suivi", a pour sa part indiqué à l'AFP un chef tribal de la région.

De violents accrochages armés, ponctués de puissantes explosions, s'y déroulaient dans la matinée, ont indiqué des habitants.

Cette opération est intervenue après l'échec d'une précédente menée conjointement fin novembre par le Yémen et les Etats-Unis.

Selon le New York Times, les forces spéciales américaines avaient trouvé et libéré huit otages, mais Luke Somers ne se trouvait pas sur place. Le ministère yéménite de la Défense avait lui indiqué que le groupe extrémiste avait transféré l'otage américain juste avant le raid.

Al-Qaïda est actif dans le sud et l'est du Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique en proie à des violences et à une grave crise politique.

Les Etats-Unis sont le principal allié du Yémen dans la lutte contre Al-Qaïda et sont autorisés à y mener des attaques de drone contre ce réseau extrémiste sunnite.

Aqpa a profité de l'affaiblissement du pouvoir central au Yémen en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer sa présence dans le pays.


           

Nouveau commentaire :

Actus | Politique | Economie | Chroniques | Cultures | Société | Arts | Livres | Education | Médias | Science | Technologies | Divertissement | Sport | Hdhod



IOS
Anrdoid
Facebook
Twitter
Rss